Lyrics

    dein Lieblingssong fehlt? jetzt einreichen!

    Lyrics Toplist


    PLK – 3 en 1 [2020]

    Künstler:
    PLK

    [Partie 1: Prod. by Mehsah]

    [Intro]
    Eh
    À la base, j’fais du son pour les mecs d’chez moi, j’m’en bas les couilles du buzz
    On voulait pas devenir connus, j’suis pas comme tous ces mecs bizarres
    Nous, si on donne, c’est avec le cœur (ouais) et souvent ça sort du [bruit ?]
    Bah ouais, faut caler tout l’détail (eh), ça fout le seum de ber-tom pour l’stup’ (eh)
    Ouais, ouais, ouais, ouais, eh

    [Couplet 1]
    Bloqué au feu rouge, j’dis bonjour à un petit de chez moi
    Il me dit que les bacqueux tournent, ils recherchent un [RP ?] et puis Chinois
    J’lui dis de rester coffré, j’passe la première, j’klaxonne deux fois
    Quand tu sors tout droit d’la hess, bah dis moi, t’as peur de quoi ?
    Tu veux ton she-fla pour décoller, sa grand-mère être écolier
    On veut que rentrer du blé, les soucis nous ont bétonné
    Il m’reste deux points sur mon mis-per, j’suis en RS3, c’est l’hiver
    J’ai fait une loc’ avec un pote pour un mariage hier
    J’ai d’la patate pour les ients-cli, j’suis parti la chercher moi-même
    J’connais bandit qui s’appelle Jacquie, un condé qui s’appelle Mohammed
    Eh, les miss, va falloir rester peace, ici, c’est pas un jeu
    Ouais, c’est Polak qui décide, 23 piges mais j’suis pas un jeune
    J’parle à la rue comme la juge, dans la merde, on sait nager
    Cet été, j’s’rai dans le sud sur un jet-ski défoncé
    Faut garder la mentale tous les jours (ouais, ouais, ouais)

    [Partie 2: Prod. by Pinkman]

    Tu touches même pas deux balles par mois mais tu protèges l’État comme si c’était ton père
    J’ai la même estime pour toi que pour ceux qui mettent d’la drogue dans le verre
    Je vois tout (oui), le cœur accélère même si j’suis célèbre
    Quand j’vois une voiture avec quatre babtous (ça pue, ça pue), Paname, ça manque de soleil
    Y a que d’la drogue et des problèmes, avant, fallait un vécu pour rapper
    Maintenant, c’est des poèmes (c’est vrai, c’est vrai), c’est des bouffons qui chantent
    Et tout le monde croit que eux, c’est la rue, mais eux c’est pas la rue, à la limite, eux, c’est l’avenue
    Le temps s’écoule, les proches, ils partent, attends ton tour et pioche une carte
    Sois pas trop naïf et gentil sinon la vie t’mettra des tartes (c’est vrai, c’est vrai, c’est vrai)
    Ils ont pas la mentale et j’trouve ça lamentable, ils ont pas vraiment d’armes, ils ont pas vraiment d’Glock
    Ils ont pas vraiment d’potes, ils ont pas vraiment d’femmes
    Ils payent des putes qu’ils payent trop cher
    Et qui viennent chez nous pour per-cho d’la came (ouais, ouais)
    Ouais, c’est dur, papiers et procédures
    J’suis encore convoqué pour des affaires de 2016 qui commencent à remonter, mon gros
    Une après-m’ sur le compet et j’suis refait comme si j’étais footeux
    J’veux ENNA Music France sur l’bâtiment, Polak sur le fauteuil
    C’est pas du coca dans mon verre, y a pas de coco dans mon nez
    J’fais partie de ceux qu’on enferme, toi, d’ceux qui nous veulent enfermés

    [Partie 3: Prod. by Shabz]

    [Refrain]
    Hey, j’suis un blanc qui fait du très sombre (j’suis un blanc qui fait du très sombre)
    J’fais mes affaires, j’gère la pression (j’fais mes affaires, j’gère la pression), ouais, ouais
    J’suis dans le biz’ comme à la maison (ouais, j’suis dans le biz’ comme à la maison), ouais
    J’suis un blanc qui fait du très sombre (j’suis un blanc qui fait du très sombre)

    [Pont]
    J’fume mon pilon, j’quitte la Terre (toute la nuit à en perdre la raison)
    Deux-trois millions f’ront l’affaire (tous les jours en bas d’la maison)
    J’fume mon pilon, j’quitte la Terre (toute la nuit à en perdre la raison)
    Deux-trois millions f’ront l’affaire (tous les jours en bas d’la maison)

    [Couplet 2]
    Yes, on est sah comme Bouna, en blanc et noir comme Fulham (eh, eh)
    Le plus deter’ des tous-bab, sa mère, j’l’ai dans mon œil, il m'[tout-par ?]
    Ah ouais, on m’chuchote, j’suis attendu (c’est vrai), j’arrive par derrière comme un cambu (pah, pah)
    Presque milliardaire en vue, putain, deux ans en arrière, j’y aurais pas cru, ouais, ouais
    C’est la merde au tier-quar (tiens), hein, fais P2 sur le pétard (ouais)
    Tous les jours, ça rentre tard, flashé à 200 en voiture bée-bar
    Neuf heures du matin, gros, j’suis mal luné, encore une journée où j’vais m’allumer
    Concert, showcase, j’ai gardé les lunettes, pas pour faire la star mais pour pas bugger (hey, ouh)

    [Refrain]
    J’suis un blanc qui fait du très sombre (j’suis un blanc qui fait du très sombre)
    J’fais mes affaires, j’gère la pression (j’fais mes affaires, j’gère la pression), ouais, ouais
    J’suis dans le biz’ comme à la maison (ouais, j’suis dans le biz’ comme à la maison), ouais
    J’suis un blanc qui fait du très sombre (très sombre, très sombre, très sombre)


    Künstler:
    PLK


    aktuelle Bewertung

    bisher keine Bewertungen


    deine Bewertung

    Danke für deine Stimme!